Projets

LE PAYS DOGONS, AU MALI

Le territoire traditionnel qu’occupent les Dogons appartient à la République du Mali. Il s’étend au nord-est de la cinquième région administrative du pays, au cœur de la zone sahélienne.

Le Pays Dogon est une entité géoculturelle, caractérisée par la combinaison d’éléments naturels et culturels qui ont donné corps à l’un des plus beaux sites d’Afrique. La culture et le paysage Dogon, magnifiés par plusieurs décennies d’écrits scientifiques, ont fait de cette région du Mali, un monde à part, un monde inscrit par l’UNESCO en 1989, sur la liste du patrimoine mondial. Rendus célèbres par la renommée d’une cosmogonie particulière qui développe un ensemble de mythes et de rites complexes épiques et ésotériques, les Dogons et leur cadre naturel de vie sont aujourd’hui un centre d’attraction qui fascine aussi bien les Maliens eux-mêmes que les étrangers. Ces atouts naturels n’ont pas échappé au Ministère du Tourisme, décidé à faire du Pays Dogon le pôle touristique idéal du Mali.

Paradoxalement, cette région est l’une des plus pauvres du pays. Malgré la présence de quelques institutions et programmes nationaux de développement, les populations quittent ces terres ancestrales.

La zone d’intervention de ASVD, zone de peuplement des migrants dogons, se situe dans la plaine du Seno. Elle rassemble un ensemble de 15 villages unis autour d’un noyau central qui est le village de Niamia. Ce groupe de villages et hameaux de cultures, constitués en majorité de Dogons, sont repartis sur les communes de Bayes, Koulogo, Toroli et Soubala dans le Cercle de Bankass, en 5ème région de la République du Mali. Les actions de ASVD se sont également développées dans le pays voisin, le Burkina Faso; elles touchent principalement la province du SOUROU.

Cette région doit faire face à des problèmes importants, notamment un fort taux d’analphabétisme, un manque d’eau potable et un faible accès aux soins de santé.

Le processus de décentralisation, initié par le gouvernement, en responsabilisant les communautés villageoises pour leur avenir économique et social, a entraîné un dynamisme social qui se lit à travers des réalisations communautaires. C’est dans ce contexte de responsabilisation des communautés rurales qu’est née l’Association Niamia Bekadi, soutenue par ASVD.